Maîtriser le « topage »

INTRODUCTION :

Vous avez peut-être déjà eu l’occasion de donner les tops (ou les ordres) lors d’une convention, d’une soirée de gala ou d’une cérémonie de remise de prix… Et si ce  petit plus  à votre activité était une vraie expertise? Cette fonction de chef d’orchestre, indispensable au bon déroulement d’une opération événementielle, est d’autant plus délicate qu’elle combine connaissances techniques, management et contrôle de ses émotions. Une maîtrise technique, une relation stratégique et privilégiée avec les acteurs et techniciens de l’événement, une gestion du temps et des rythmes, une position centrale, une autorité calme, sereine et rassurante. Un ensemble d’aptitudes et de compétences que nous aborderons au travers de mise en situations concrètes.

CETTE FORMATION CONCERNE :

Chef de projet, régisseur général, directeur de production, metteur en scène, directeur de clientèle, directeur d’agence…

OBJECTIFS :

Connaître les techniques et les outils de ce métier. Identifier et comprendre les enjeux, les contraintes et les spécificités des techniciens et des intervenants. Savoir écrire une conduite. Apprendre à « donner les ordres » sous réseau d’interphonie. Cerner l’ensemble des qualités requises pour ce métier.

DATES DES FORMATIONS À VENIR :

17/01/2019 et 18/01/2019

Théorie : 50%
Etude de cas : 50%
Nb jours : 2
Prix : 1680.00€
Intervenant(s) :
- Jean-Benoît FOURNIER

PROGRAMME

J1

Introduction :
Présentation de l'intervenant et des stagiaires
Programme des 2 jours
Recensement des attentes

Séquence 1 : Définition et contour du métier
Un chef d'orchestre
Une partition
Des instrumentistes
Des qualités

Séquence 2 : Les différents types d'événements
La convention
Le spectacle
Les autres formats (cérémonie, soirée, conférence de presse…)

Séquence 3 : Les outils
La conduite
L'interphonie
« Le petit matériel »

Séquence 4 : Les partenaires
Accompagner les clients et les intervenants 
Travailler avec l'interfaces « Agence »
Enacdrer les « artistes »
Manager les techniciens ( son / lumière / vidéo / effets spéciaux / plateau…)

Séquence 5 : Les différentes phases de travail
La prise de brief
La préparation
L'arrivée sur site
Le filage technique
Les répétitions
Le « show »

J2

Séquence 6 : Ecrire une conduite
Appréhender le déroulé texte d'une convention sous Word
Repérer les manques et les oublis du point de vue scénique
Construire la conduite sous Excel

Séquence 7 : Toper une convention sous casque, dans les conditions d'un « direct » avec visualisation de la plénière sur un écran d’ordinateur. 
Le stagiaire devra :
Anticiper les séquences
Toper les différents envois
Se rendre compte en temps réel des effets de ses ordres
S'auto-corriger
Repérer ses éventuelles erreurs

Séquence 8 : Analyser et débriefer
Evaluer les difficultés rencontrées
Comprendre ses erreurs
Apprendre à les éviter

Séquence 9 : Et les « grands spectacles » !
Une conduite au time-code
La place du topeur face au réalisateur
Quelques exemples

INTERVENANTS

Jean-Benoît FOURNIER
Jean-Benoît FOURNIER

Après une dizaine d’années dans les métiers du spectacle – radio, musique et théâtre de rue - Jean-Benoît Fournier travaille depuis 1996 en free-lance en tant que régisseur général. Un large réseau d’agences lui permet d’intervenir sur de nombreux types d’événements : Centenaire du Tour de France, les Grandes Roues de l’An 2000, Festivals de cinéma de Marrakech et Deauville, Spectacle d’Ouverture des Jeux Africains… Topeur occasionnel au cours de ses différentes missions, il décide en 2007 de s’y consacrer à plein-temps.
En 2012, il crée sa société, Conduites Accompagnées. Le site internet www.conduites-accompagnees.com présente son travail, ses actualités et son équipe
 

L'INSTITUT DE L'ÉVÉNEMENT

Chez l'annonceur ou en agence conseil en communication événementielle, à plein temps ou freelance, expérimenté ou junior, dans un domaine créatif ou opérationnel, chacun des acteurs de l'événement doit suivre et s'adapter aux perpétuelles évolutions de ses différents métiers.